La carbonade flamande est une recette de cuisine traditionnelle qui est faite à base de viandes de bœuf. Elle se présente comme un bouillon dans laquelle vous laissez mijoter les morceaux de viande ainsi que les arômes et épices. Sa préparation est longue puisqu’elle peut durer près de 3 heures. Vous devez donc savoir choisir de bons morceaux qui tiendront pendant toute la durée de cuisson. Voici les types de viandes à utiliser pour une carbonade flamande.

Le paleron

Le paleron est un excellent morceau de viande pour les cuisines qui doivent mijoter pendant longtemps. Il est situé au niveau de l’épaule du bœuf. Une bande gélatineuse la parcourt de l’intérieur lui donnant une texture particulière et un moelleux qui fond suite à une cuisson lente et longue.

A découvrir également : Pourquoi l'alcool fait-il grossir le nez ?

Il s’agit donc d’un morceau parfait pour la carbonade puisque plus longtemps il reste au feu et plus il est savoureux. Il respecte donc bien la durée de temps imparti pour la cuisson de ce met traditionnel. Vous avez également la possibilité de le préparer la veille et le réchauffer le lendemain.

Il ne perd rien de sa saveur ou sa texture. Vous aurez donc en tout point un plat savoureux. En dehors de la carbonade flamande, vous pouvez utiliser ce morceau de viande pour d’autres recettes à base de viande de bœuf.

A découvrir également : Quelle est la bière la moins alcoolique ?

Les basses côtes

Cette partie de la viande de bœuf se trouve juste au-dessus du paleron. Elle est grasse et composée de fibres longues, ce qui lui permet de bien résister à une cuisson de 2 h ou 3 h. Il s’agit donc d’un bon morceau idéal pour la carbonade flamande.

Les basses côtes sont une viande persillée et tendre qui fait de très bons ragouts. Une longue cuisson permet de faire fondre une bonne partie du gras présente dans la viande. Les sucs et les goûts se détacheront et imprégneront plus votre carbonade flamande.

Aussi, durant la cuisson, les nerfs qui la traversent ont le temps de bien cuire et de devenir tendres. Cette viande devient donc meilleure lorsqu’elle reste longtemps au feu. Cependant, vous pouvez aussi l’utiliser pour effectuer d’autres recettes qui prendront moins de temps.

Tout est fonction de la recette, de la cuisson et de la manière dont le morceau de viande est travaillé. Pour bien réussir sa préparation et avoir une chair fondante, il est conseillé de la laisser reposer 1 h après sa sortie du frigo.

Le flanchet de bœuf ou petite poitrine

Le flanchet de bœuf est situé dans la partie basse du bœuf. Il est plat et ne contient pas des os. Vous pouvez également le reconnaître par la succession de bandes de muscles et de cartilage qui la composent. C’est une viande qui nécessite au moins 3 heures de cuisson pour devenir tendre et moelleuse.

Ce morceau de viande est donc parfait pour une carbonade flamande qui est, comme vous l’aurez compris, une cuisson longue. Vous pourrez donc laisser votre viande mijoter pendant longtemps sans risque que celle-ci ne se ramollisse. Le flanchet de bœuf est une viande ferme qui parfumera votre plat tout en lui donnant une bonne onctuosité.

Ainsi, vous avez trois différentes parties de sur le bœuf qui peuvent vous permettre de faire une carbonade flamande réussie. Vous avez le paleron qui est une viande gélatineuse et moelleuse, les basses côtes qui sont une viande grasse et persillée. Pour finir, il y a le flanchet qui est sans os et gélatineux. Ces trois types de viande ont la particularité de supporter de longues cuissons ; ce qui est idéal pour une carbonade flamande.