Les boissons font partie des produits les plus consommés au monde. De même, à diverses occasions, les spiritueux sont sollicités pour accompagner des plats. Parmi ces derniers, on retrouve le whisky. A l’instar des autres, il est le fruit du respect d’une série d’étapes. Autrement dit, la production du whisky se déroule en de nombreuses étapes. Voici quelques précisions à ce sujet. 

Le choix des céréales 

C’est la première étape de la fabrication du whisky. Cette boisson est obtenue à partir de céréales ou grain vieux d’au moins trois ans. Il est donc crucial pour tous les producteurs de bien choisir leurs céréales. L’orge, le blé ou le maïs sont quelques céréales qui servent à sa production. 

Lire également : Tout savoir sur une machine à bière

Le maltage 

Ce processus est celui qui permet d’obtenir les sucres. L’étape consiste en l’immersion des graines dans des bains d’eau. Cette immersion favorise l’apparition des enzymes qui transforment l’amidon des céréales en sucre. 

Le brassage 

A cette étape de la fabrication, le malt est broyé afin d’obtenir un fariner appelée le grits. La transformation de cette farine s’effectue par la suite grâce à de l’eau chaude. L’étape du brassage est celle qui permet d’obtenir le goût du whisky. 

A découvrir également : Comment cuisiner avec de la bière blonde ?

La fermentation

Cette étape est similaire à celle qui conduit à la production de la bière. Le résultat obtenu grâce au brassage est à nouveau modifié en cette étape.  On ajoute de la levure au liquide issu du brassage afin d’effectuer une fermentation de la boisson. Cela permet d’apporter les arômes nécessaires à la production du whisky désiré.

Voilà quelques étapes importantes de la production du whisky.